Développeur T-shaped

Lors de cette première journée du DevOps Enterprise Summit 2017, à plusieurs reprises dans différentes sessions, le concept de « T-shaped developer » a été cité.

Ce que les entreprises cherchent aujourd’hui ce sont des candidats qui sont à la fois pointus dans un domaine particulier et qui ont, en complément, des connaissances générales dans domaines connexes. Un développeur doit pouvoir œuvrer en marge du code, il doit faire preuve de polyvalence: écrire des tests automatisés, monter des scripts de déploiement, comprendre les outils intégration et livraison continue, avoir une culture…

Les développeurs T-Shaped sont prisés des équipes DevOps où leur polyvalence est mise à profit. Ils transcendent les silos que l’on rencontre habituellement dans les équipes classiques où les membres tiennent des rôles précis dont ils ne sortent pas ou peu: analystes fonctionnels, développeurs, testeurs, opérateurs etc.

Dans « T-Shaped developer », la barre verticale du ‘ T ‘ fait référence à la profondeur de l’expertise tandis que la barre horizontale du ‘ T ‘ fait référence à l’étendue des connaissances générales.

t-shaped_dev

On parle parfois aussi de développeur « Full Stack ». L’idée de base est similaire à ce qui a trait à l’étendue des compétences. Cependant les lectures que j’ai faites à ce propos me laissent à penser qu’on parle plus de la capacité à pouvoir développer dans différents contextes comme les interfaces graphiques (web ou app), les services, les API web, l’accès aux données, la logique d’affaire etc.

Voici quelques lectures complémentaires sur le sujet: